Contact-Agenda          ︎   ︎  ︎    ︎    ︎

  infox ARAIGNÉES & MAISONS





︎ Les araignées rentrent-elles dans les maisons à la fin de l’été ? (et autres idées reçues)


Non, les araignées ne rentrent pas dans les maisons à l’automne ! Si elles y sont, c’est qu’elles y vivent déjà 😬️😀️.



Araignées des maisons ?


Deux sortes d’araignées se plaisent particulièrement dans nos habitations : la toute fine qui tisse une toile au plafond (le pholque) et les grosses poilues qui se cachent dans les recoins (les tégénaires). Bientôt, venant du Sud, une autre grande bête zébrée commence à s'installer, jusque dans Paris : la zoropse. La première est discrète et se remarque à peine. Les deuxièmes, en revanche, se remarquent à la fin de l’été, car elles sortent de leurs cachettes et se font parfois piéger dans l’évier ou la baignoire. Le reste du temps elles ne bougent pas de leur toile en formes d'entonnoirs, bien cachée dans les recoins où l’on ne passe pas l’aspirateur. 




Les mâles et idées reçues


Si quelques femelles se déplacent parfois pour changer de cachette, ce sont surtout les mâles que l’on croise. A cette période, les araignées deviennent adultes et, qui dit adulte, dit reproduction. Les mâles quittent leur toile et arpentent nos habitations en quête de femelles, y compris en passant sur notre couette ! Mais ce n’est pas pour nous « piquer » ou nous mordre, car les araignées se moquent des humains. Elles ne sucent pas notre sang et ne nous mangent pas. Cette idée reçue est très tenace, mais fausse. Ce sont des insectes suceurs de sang qui nous piquent, et qui provoquent parfois un bouton plus gros que d’habitude, même si quelqu’un vous affirme qu’il s’agit d’une araignée, pharmaciens et médecins inclus ! Les immensément rares morsures d’araignées sont sans conséquences dans 99,99% des cas, on peut les oublier.    




Sur les photos, on voit qu’il s’agit d’un mâle : ses pédipalpes, sortent d’« antennes » situées à l’avant du corps, sont renflés au bout par l’organe copulateur. On dirait qu’il a des petits gants de boxe, c’est typique des mâles. Et puis son abdomen est assez frêle, bien plus que celui de la femelle.  Ce mâle est donc tombé dans l’évier et ne peut en ressortir, faute de prises sur les parois lisses.



Elles sont bien rentrées un jour !


Oui, évidemment. Pour commencer, précisons ici qu’elles n’arrivent pas par les canalisations, jamais ! En général, nos habitantes sont les descendantes d’individus installés depuis longtemps. Ceux-ci étant rentrés un jour, de nuit, souvent lorsqu’ils étaient petits et jeunes, à la recherche d’un lieu de vie. Par la cave, le toit, la cheminée, le long des conduits, les grilles d’aération… et hop les voilà chez vous !



Que faire ?


A cette période de l’année (septembre-octobre environ), les amis des araignées (oui, ça existe) laissent parfois une petite échelle, en tissu par exemple, sur un côté de l’évier ou de la baignoire. Cela permet à monsieur de sortir et de ne pas vous faire sursauter lorsque vous le découvrez. D’autres personnes les capturent délicatement et les laissent repartir à l’intérieur de la maison. Oui, à l’intérieur, car ils savent que ces araignées ont choisi notre domicile pour y vivre. Dehors, elles se retrouvent dans un nouveau territoire à conquérir, au milieu de concurrents.
Alors, idéalement, il est conseillé de la laisser chez vous, chez elle, où elle grignote gratuitement des indésirables : blattes, cloportes, mouches, moustiques, autres araignées, etc. Sinon, on peut la mettre dehors, mais elle aura tendance à revenir… chez elle ! Seulement parfois, cela permet de rassurer les personnes un peu phobiques. 


Vivre avec ?


Oui les araignées peuvent faire peur, oui on peut les trouver moches, non elles ne pondent pas sous la peau, non on ne les mange pas la nuit, non elles ne mordent pas… Vous l’aurez compris, toutes les idées sur les araignées sont fausses ! Alors ne pourrait-on pas les laisser un peu tranquilles et accepter ces animaux 100% inoffensifs et bien utiles chez nous ? Chiche !  

 

ALLER PLUS LOIN  


Qui est la tégénaire domestique ?
Qui est le pholque phalangide ?
Qui est la zoropse ?
S’informer et approfondir ses connaissances : Association française d'arachnologie
Généralités sur les araignées 



Comment se débarrasser gentiment d’une araignée ? 




Si vous êtes (vraiment) phobiques, essayer les gadgets : 

Spider catcher   
ou L’attrape bestioles Snapy 


Pour le plaisir, la scène de l’ami sympa qui vient vous aider à enlever une araignée chez vous :
Extrait du film Annie Hall (1977)



Ci-dessous le pholque (”araignée du plafond”) avec ses oeufs accrochés à ses crochets :



Ci-dessous l’araignée zoropse, nouvelle venue dans les maisons en provenance du sud (ici dans un système d’observation maison) :


Photos et vidéo : François Lasserre



Textes François Lasserre à améliorer, utiliser, partager... WIP !