Contact-Agenda          ︎   ︎  ︎    ︎    ︎




 ︎bio courte


1) Reportages et photos animalières, surtout de primates non-humains

2) Chargé de conservation au Gabon (primates, camp de recherche CNRS/Europe)
3) ONG environnementales et entomologique (médiation scientifique, éducation, communication & sensibilisation) 

4) Service RSE/DD/engagements en entreprise

5) Indépendant : auteur, médiateur, vulgarisateur, formateur, enseignant...
5 bis) autodidacte encore et toujours sur bien des sujets, “ni dieu ni maître”,“libre penseur”, etc., enfin si cela est possible !? ︎



Photo Bruno Levy

︎bio longue


DES EXPÉRIENCES_UN FIL ROUGE


Les humains occupent et gèrent quasiment toute la Terre, laissant que peu d’espaces aux non-humains sauvages ? À moins que nous n’arrivions toujours pas à vivre ensemble ? À être dans l’altérité ?
Je suis donc engagé dans la réflexion d'un partage plus équitable avec le reste du vivant, d’une acceptation sans discrimination inutile. J'utilise la sensibilisation, la médiation et l’éducation à l’environnement qui, sans dogmatisme, ni prosélytisme, sont des outils efficaces pour nous émanciper, entretenir notre “pensée critique” et nous mettre les pieds sur Terre vis-à-vis du vivant, dont nous.

Je fais cela pour une raison intéressée : j'aime être entouré de non-humains (et d’humains) différents et vivants ! Pour des raisons scientifiques et philosophiques : on sait que tous les êtres vivants ont mis environ 4 milliards d'années à en arriver là, par hasard, que l’on est tous autant évolués et qu'il n'y aucun sens avéré à tout cela. Alors je range chaque jour un peu plus mon ego et cherche des pistes pour que notre aversion (gêne ? inquiétude ? peur ? haine ? indifférence ? préjugés ? raisonnements biaisés ? un peu de tout ?) pour les non-humains n'entraîne pas systématiquement une domination un peu aveugle et souvent due à nos biais de raisonnement. Pour des raisons égoïstes : il semble (?) que sans ce “tissu du vivant” je serais en moins bonne santé physique (alimentaire, sanitaire, vestimentaire, paysagère, etc.) et psychologique !

En ayant choisi de m'intéresser plus particulièrement aux insectes, dont certains sont parmi les moins aimables des non-humains (avec les arachnides ?), je satisfais mon envie de reconnaître les autres, dans leurs différences, leurs cultures, aussi éloignées soient-elles de la mienne, et dans leur altérité.   


SUR LE TERRAIN_années 90


Réalisation de reportages photo, un peu partout, du désert algérien à la forêt dense du sud de Bornéo. Surtout sur la trace des primates non-humains, dans les forêts tropicales, ou parfois sur celle des blaireaux dans nos campagnes. Affûts, patience, brousse, éléments, bêtes, savanes, forêts, tropiques, désert, voyages, bivouacs, campements, rencontres… beaucoup d’aventures, quelques publications et une partie de mes photos chez Biosphoto.
Je décide de mettre à profit ces expériences au service de l'éducation à l'environnement autour des primates non-humains. Pour apprendre à diversifier mes approches, je pars en Angleterre faire un stage de “Raising environmental awareness” à l'International centre for conservation education (ICCE, Cheltenham), au Zoo de Twicross et à Jersey au siège de la Durell wildlife conservation trust.

Chargé du programme de conservation du singe soleil (Cercopithecus solatus), pour un projet Europe/CNRS au Gabon. Dans un camp de recherche international, pendant deux ans, au cœur de la forêt tropicale. D’éminents chercheurs y cherchaient, des primatologues, des botanistes, de pédologues et des entomologistes. Lorsque je n’étais pas au ministère des Eaux et forêts pour faire du lobbying, je sensibilisais « en brousse » avec mon groupe électrogène et mes diapos, dans les écoles des villages. Pas certain que cela ait beaucoup servi, mais je ne faisais pas que ça : étudier le nombre d’arbres abattus par les forestiers pour un arbre prélevé (surtout de l'okoumé, qui sert à faire nos contreplaqués) ; piéger des blattes de nuit pour les recenser ; tracer des transects pour étudier faune et flore ou encore capturer des primates cercopithèques et leur coller un émetteur aux fesses, avant de les relâcher et de les pister.

Pendant toutes ces années, parmi les innombrables non-humains croisés, j’ai rencontré presque tous les hominoïdes actuels, chez eux, sauvages et libres : gibbons, gorilles de plaine, chimpanzés et orangs-outangs (Bornéo et Sumatra). Des émotions dont je ne me remettrai jamais, surtout ma rencontre au cœur de la forêt gabonaise, seul au monde, avec une troupe de chimpanzés, puis avec une famille de gorilles, reniflé par le dos argenté et approché par les jeunes, curieux et frappant leur poitrine. Intense !  


EN ASSOCIATION_années 90/00


Responsable pédagogique et formateur pour l’association Office pour les insectes et leur environnement (Opie). Sept ans de recherches et de tâtonnements pour trouver le plus de trucs possibles pour que les publics découvrent et regardent les insectes autrement.

Direction de l’association Graine Île-de-France, le réseau francilien des acteurs de l’éducation à l’environnement. Plus de cent structures adhérentes, actives, humaines et créatives.


EN ENTREPRISE_années 00/10


Je rentre en entreprise, dans un service qui met en place les activités de découvertes et de réflexions autour de la nature, pour le grand public, les adhérents du club et les salariés. Je le dirige ensuite, imagine, crée et organise de nombreux événements, tout format, pour valoriser la science et les savoirs : festivals, conférences, ciné-débats, ateliers, sorties… Je découvre les codes de l’entreprise, du « but lucratif », de son marketing et communication. Passionnant et instructif, surtout lorsqu’il s’agit de soutenir et de mettre en avant les talents d'artistes ou de scientifiques pour animer des événements culturels. J’intègre quelque temps le comité scientifique de la Fondation Nature & Découvertes où j'essaie d'apporter de la pensée critique vis-à-vis des projets éducatifs.

EN INDÉPENDANT_depuis 2013


Rédaction d’ouvrages et d'articles, idées, conseils, accompagnements, animations de débats, formations, sorties de terrain, conférences… pour tous les publics (des scolaires aux salariés).
Une partie de mes conférences est référencée chez Culture & sens ou A-Speakers.

Depuis 2014, je suis à temps partiel professeur d'éducation à l'environnement, de protection de la nature et de faune sauvage chez Natura-Dis, école qui forme à distance de futurs animat.rices.eurs et des gestionnaires d’espaces naturels. Surtout des adultes en reconversion et qui cherchent à donner plus de “sens” à leur vie professionnelle. C’est un plaisir de les accompagner.


EN BÉNÉVOLE_depuis 1995


Voir Implications bénévoles (ci-après)

PS
: sur un de mes vieux t-shirt, il est écrit Humans aren’t the only species on earth… We just act like it. Il est tout mité, mais je n’arrive toujours pas à le jeter. Même si toutes les espèces font pareil, pourrons-nous un jour dépasser encore plus cet égo et anthropo centrisme, et alléger nos impacts sur Terre ?

N'est-ce pas un concept même d’humanité qui nous ferait désormais agir de façon désintéressée et bienveillante envers tous, humains et non-humains ?

N.B. : dans mes travaux et implications, j'essaie d'apporter toujours plus de “pensée critique” ou “méthodique” notamment vis-à-vis de sujets environnementaux sensibles. J’échange et rencontre d’autres vulgarisateurs pour toujours mieux raisonner, avec moins de “bullshit”.


portraits et itw divers

Dans 28 minutes (Arte)

Sur FauneSauvage.fr
Sur A vos sacs
Sur Figaro magazine
Sur ma chaine Youtube


Exemples de passages médias 
Sur France cutlure 

Sur France inter 
Sur RTL

Sur Arte (de 2’15 à 12’20)

IMPLICATIONS BÉNÉVOLES


Vice-président de l’Opie - Office pour les insectes et leur environnement. Autour des projets d'éducation et de communication.

Administrateur de Traces, groupe de réflexion et d'action sur la science, sa communication et son rapport à la société.

Membre du groupe de réflexions “Sortir !” du Graine Île-de-France - réseau d’éducation à l’environnement.

Membre du directoire Esen (Education et sensibilisation à l'environnement et à la nature) de FNE (France nature environnement).

Beta-testeur et soutien de Kawaa, plateforme pour l'organisation d’événements citoyens.

Membre des JNE - Journalistes-écrivains pour la nature et l’écologie.

Conseiller d’Amplify nature, entreprise qui propose une aide aux pilotage des décisions écologiques et économiques.

Expert éducation de la Commission éducation et communication de l’UICN France - Union internationale pour la conservation de la nature

Membre du comité stratégique du programme Agir pour la ressources en eau - Suez (Eau France) Un programme de soutien aux actions en faveur de l’eau, en particulier celles qui sensibilisent et qui innovent. J’y représente le Graine IdF

NB : dans ces structures, j'essaie d'apporter toujours plus de “pensée critique” plutôt que de militer de façon prosélyte et dogmatique.


Rando dans le Cantal, février 2020 (photo Matthieu Le Roux)



Textes François Lasserre à utiliser, améliorer, partager... WIP !